Son horizon spirituel

P1010057L’attitude la plus fondamentale d’Eugène de Mazenod devant l’homme en est une de confiance et de foi. Deux convictions solides l’expliquent: premièrement, tout ce qui arrive sur terre, tant au niveau personnel qu’aux niveaux civil et social dépend de la Providence divine. Deuxièmement, Dieu veut notre salut à tous, et tous, tant les riches que les pauvres, ont été rachetés avec le sang du Christ.

De ses lettres pastorales se dégagent les points suivants:

  • La marche vers la sainteté exige une constante conversion.
  • Tous les hommes sont appelés au salut et à la sainteté.Dans notre ministère auprès d’eux nous devons nous efforcer de les “rendre raisonnables, puis chrétiens, enfin les aider à devenir saints”.
  • Pour se soutenir et progresser sur le chemin de la sainteté, le chrétien doit se regarder avec les yeux de la foi.Si pauvre et si démuni fût-il, il est aux yeux de la foi “enfant de Dieu”, “frère de Jésus Christ”, “héritier de son royaume éternel”.
  • La sainteté consiste dans la conversion du cœur, dans la fidélité à la loi de Dieu, à l’inspiration de sa grâce, dans la connaissance et l’amour de Jésus Christ. Aimer Jésus Christ, c’est aimer l’Église.

Related posts

%d blogueurs aiment cette page :