Que d’allégresse et d’émotion !

Que d’allégresse et d’émotion !

Dans le cadre de la célébration des 30 ans de MIPA, le comité des Fêtes a rendu un vibrant hommage au premier curé de la paroisse, le P.Enzo Abbatinali. Cet homme-là qui a sillonné les dunes des Parcelles Assainies, pour rencontrer et découvrir les foyers catholiques qui commençaient à s’installer dans la localité. Agé aujourd’hui de… ans, le Père Enzo, rescapé du Laos, est l’un des rares Oblats qui connait et appelle tous les fidèles de Mipa par leur prénom. Il a fini par gagner l’estime et le respect de toute une communauté.

Depuis un bon moment, les préparatifs se déroulaient avec dynamisme. Et parce que la date du 3 décembre 2017 restera gravée en lettre d’or dans les annales, personne n’a voulu être en reste de la grande messe en l’honneur du personnage du jour, Enzo Abbatinali.

Dès 15 heures, plusieurs cars ont convoyé des milliers de fidèles, de tout âge, au Théâtre national Daniel Sorano. Sur place une ambiance bon enfant a régné de bout en bout rythmé par des prestations de haute facture : succession de talents tous de MIPA, passage des chorales, les chœurs Gospel en passant par l’histoire des Martyres du Laos revisitée.

A la fin du spectacle, c’est un public sous le charme qui a laissé exploser sa joie. Dominique Mendy est venu en compagnie de sa femme. En quittant sa maison, il ne s’attendait pas à assister à pareil spectacle.

Le sourire aux lèvres, la voix empreinte d’émotion, il déclare : « Que d’émotion, que d’émotion. J’étais ému… La joie m’empêche même de décrire la joie qui m’anime ». Dominique Mendy reste convaincu que « Père Enzo est non seulement est l’un des piliers de Mipa mais aussi le pilier de la foi des paroissiens, car si la paroisse est arrivée à ce niveau c’est parce qu’il avait tout au début un grand homme derrière ». Mieux pour Dominique, « Le P. Enzo est l’image de l’amour, l’image de la Fraternité, l’image de la Charité au sein de MIPA ».

Jean Jacques Dioh était aussi de la partie. Il a beaucoup apprécié les prestations, particulièrement celle des jeunes talents. Le concert Sargal P. Enzo a permis à l’initiateur de #ArtDeFoi de ‘’repérer des pépites’’. D’où son interrogation d’ailleurs : « Que va faire Mipa pour ces derniers, pour les aider à se structurer ou à se lancer ? »

Related posts

%d blogueurs aiment cette page :