Pour une Pâques 2017 extraordinaire

Pour une Pâques 2017 extraordinaire

PÂQUES DANS LE CŒUR, PÂQUES DANS LES YEUX, PAQUES DANS LA BOUCHE, PAQUES DANS LES MAINS, POUR UNE PAQUES  2017 EXTRAORDINAIRE

Chaque année je me pose la même question de savoir comment vivre une Pâques extraordinaire ? Comment échapper à la routine du déjà vu, du déjà fait, du déjà dit.

La fête de Pâques s’accompagne déjà d’un besoin de nouveauté, du désir de vrai, d’authentique. Face aux défis actuels de notre monde, face à l’avancée d’un scepticisme omniprésent, face aux critiques que l’on entend de partout à l’endroit de l’Eglise, de son système, de ses hommes, Pâques nous revient avec son goût de vie nouvelle. Une vie à expérimenter d’abord en soi, dans son cœur, rien ne pourra se renouveler si mon cœur ne change pas en premier, je ne pourrais rien attendre des autres si moi-même je ne fais pas le premier pas. On entend de partout des critiques, la société est malade, l’Etat est corrompu, l’Eglise est ceci ou cela, mais quelle est l’origine de cela?  C’est le cœur de l’homme qui est malade, c’est notre « dedans » qui a perdu l’orientation vers le bien commun, vers le respect de l’autre, vers la justice, vers la bonté. A quoi bon accuser toujours les autres alors qu’il s’agit de moi d’abord. Regardons notre cœur pour comprendre l’origine de toute défaillance de notre humanité.

Pâques dans le cœur !

Assurément, tout commence dans le cœur. C’est dans le secret de mon cœur qu’habite l’amour, qu’habite la haine ; c’est dans mon cœur que je conçois le pardon comme la vengeance ; c’est mon cœur qui me guide vers le don de moi et l’accaparement des autres. Mon cœur est capable de tout, des plus grandes générosités aux plus mesquins égoïsmes. Alors comment vivre Pâques dans le cœur ?

Il suffit de faire comme Jésus. Dans Son cœur est né le projet de sauver toute l’humanité, c’est Lui qui a conçu comment entrer dans ce monde pour nous sauver de l’intérieur. Ce n’est pas une théophanie éclatante, mais le chemin mystérieux de l’incarnation en passant par la mort sur la Croix. Même devant ses bourreaux Jésus sait garder un cœur pur de toute vengeance, de toute malédiction, Père pardonne leur

Et moi, mon cœur n’est peut-être pas aussi libre, pas aussi clair, pas aussi bienveillant ! En effet mon problème avec mes voisins est trop grave, ça fait de cela des années qu’on ne se parle pas, qu’on se lance des malédictions à longueur de journée ! Je ne supporte plus la saleté qu’ils lancent partout, et après leurs enfants sont tellement impolis.

Ma femme ou mon mari me trompe, je regarde souvent en cachette dans les sms ces paroles ambiguës qu’il ou elle lance à sa maitresse/amant… Je vois que l’argent des dépenses diminue et devant mes observations il fait semblant de ne pas comprendre. Quand il revient la nuit chacun est dans son coin et le cœur est serré…Qu’allons-nous devenir ?

Dans mon travail j’ai commencé moi aussi à faire comme les autres, je voyais que tout le monde volais, j’ai commencé à faire de même, j’arrive fréquemment en retard, à quoi bon être honnête !

Le cœur de l’être humain ! Comment y faire rentrer Pâques ? Ne te contente plus d’une Pâques ordinaire, ne te fais pas d’illusions, ne reste pas en attente des miracles extérieurs à toi, le vrai miracle est au-dedans…

Là réside tout le problème de notre foi, de notre vie chrétienne, c’est ici la solution aux grands maux de notre monde, aux petites querelles familiales, à la corruption qui sévit toutes les couches des citoyens. Faire rentrer Pâques dans le cœur ! Regarder avec des yeux nouveau les autres, à la manière du Christ, dire des paroles de bénédiction, agir avec nos mains pour transformer ce monde, nos relations, notre vie familiale.

C’est en partant de notre cœur que nous pourrons espérer de transformer les choses autour de nous, pas d’autres solutions !

En effet la résurrection commence là ou s’ouvre mon cœur et je deviens capable d’agir comme Jésus. La résurrection ne concerne pas seulement Jésus, comme si nous devions attendre notre tour à la fin des temps. Le salut du Christ a déjà commencé. Il est en œuvre, et ce qui est sûr rien ne pourra l’arrêter. La dynamique de Pâques est un processus irréversible. Avec Lui et grâce à Lui nous sommes appelés à la résurrection, dans le signe du Baptême en premier lieu, dans ce sacrement toute la réalité de Pâques est proclamée, …ensevelis avec le Christ pour ressusciter avec lui !

Pâques est en définitive une décision personnelle, un choix personnel. Décider d’être du côté de la lumière en tournant le dos aux ténèbres, se déclarer pour la vérité en renonçant à tout mensonge ; Pâques commence quand je suis responsable de mon honnêteté, quand je n’accepte pas des pots de vin pour camoufler la réalité ; Pâques c’est la capacité de regarder mon mari ou ma femme dans les yeux sans cacher la double vie que je mène ; Pâques c’est chaque fois que devant les provocations de mon voisin, je reste tranquille en silence, sans riposter, car il ne faut pas s’abaisser devant l’ignorance des autres.

Pâques est ma soif de vérité qui me fait voir les choses en transparence, Pâques c’est le refus de toute magouille, Pâques c’est la vérité à dire toujours et partout. En un mot Pâques est réellement la vie nouvelle qui se déclenche dans notre monde et qui démasque toute forme de fausseté, toutes lâchetés, mensonges, tricheries, vexations.

En ressuscitant d’entre les morts Jésus Christ nous a montré comment la défaite du mal est définitive, comment l’ennemi des hommes, depuis le commencement est vaincu, comment la vie triomphe de la mort, comme la nouveauté remplace ce qui est décrépit. Pâques est un processus irréversible dans l’histoire de l’humanité et si parfois nous avons l’impression que rien n’a changé, c’est seulement que nous sommes encore prisonnier de l’espace et du temps, par contre le Christ est libre et vainqueur, nous le voyons debout dans la lumière pascale prêt à nous entrainer dans la même victoire.

Pour que la victoire pascale soit efficace ici et maintenant il faut que les chrétiens rentrent dans la dynamique pascale, il faut vivre en ressuscités, il faut quitter les robes de deuil et se laisser illuminer par la lumière du Christ.

Pâques aujourd’hui dépend de toi, sa puissance est dans tes mains, dans ton cœur, dans tes yeux et encore dans ta bouche pour affirmer avec décision : si le Christ est vivant moi aussi, toi et tous sommes vivants.

Bonne fête de Pâques, n’attend plus de ressusciter, sort de ton tombeau ou la mort t’emportera avec elle, entre aujourd’hui dans la vie nouvelle des ressuscités

Bruno Favero, OMI

Related posts

%d blogueurs aiment cette page :