Marie retenait tous ces évènements…

Marie retenait tous ces évènements…

ÉVANGILE

« Ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né. Quand fut arrivé le huitième jour, l’enfant reçut le nom de Jésus » (Lc 2, 16-21)

En ce temps-là,
les bergers se hâtèrent d’aller à Bethléem,
et ils découvrirent Marie et Joseph,
avec le nouveau-né
couché dans la mangeoire.
Après avoir vu,
ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé
au sujet de cet enfant.
Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient
de ce que leur racontaient les bergers.
Marie, cependant, retenait tous ces événements
et les méditait dans son cœur.
Les bergers repartirent ;
ils glorifiaient et louaient Dieu
pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu,
selon ce qui leur avait été annoncé.

Quand fut arrivé le huitième jour,
celui de la circoncision,
l’enfant reçut le nom de Jésus,
le nom que l’ange lui avait donné avant sa conception.


HOMELIE

Marie retenait tous ces évènements…

Marie en ce commencement de 2018 laisse nous te prier, toi la Mère entre toutes, toi la sœur de tous, toi l’épouse et la vierge sans pareille. Chaque jour de cette année nouvelle sois avec nous, au milieu de nos tempêtes sois avec nous, dans nos familles désunies et éclatées sois avec nous, au cœur de notre jeunesse à la recherche de chance sois avec nous. Au chevet de nos malades sois avec nous, dans les villages lointains sois avec nous, au cœur de cette ville chaotique sois avec nous. Dans les moments extrêmes sois avec nous.

Ta présence est nécessaire, ton regard important, tes encouragements essentiels, ta proximité maternelle tellement souhaité car c’est avec toi que nous pouvons garder un brin d’optimisme, c’est en ta compagnie que la vie peut encore trouver en peu de sens. Tu es une femme qui réfléchis Marie, qui médite ; les choses ne sont pas pour toi source de soucis et de dispersion, tu gardes dans ton cœur tout ce qui est important au contraire de nous  qui sommes si dispersés, si distraits ; tu es une femme qui ne se laisse pas impressionner par la réalité mais tu sais te maitriser et agir calmement sans contrariétés.

Aide nous Marie à vivre simplement, sans courir, aide nous à nous soucier de notre âme de la même façon dont nous nous soucions de notre corps, rends nous en peu plus méditatifs, que nous soyons toujours conscient de ce qui arrive à notre vie. Sois Mère, compréhensive, sois indulgente avec tes enfants turbulents et parfois insouciants, enveloppe nous de ta tendresse et donne nous la joie de vivre en enfants de Dieu, en frère de ton Fils, Lui que tu as donné à notre monde comme le don le plus grand et beau qui puisse exister. Marie donne nous ta main de Mère et ton sourire miséricordieux…

Related posts

%d blogueurs aiment cette page :