Select your Top Menu from wp menus

Homélie du P. Louis Diédhiou: « Merci Seigneur pour ce fidèle serviteur, merci pour ce don sacerdotal… »

Homélie du P. Louis Diédhiou: « Merci Seigneur pour ce fidèle serviteur, merci pour ce don sacerdotal… »

A l’occasion de la célébration des 60 ans du P. Enzo Abbatinali vécue le dimanche 06 octobre 2019, le P. Louis Diédhiou, Supérieur de la délégation des Oblats de Marie Immaculée du Sénégal et la Guinée Bissau a, dans son homélie, témoigné du grand secret de vie sacerdotale de l’un des premiers missionnaires Omi au Sénégal et Père fondateur de la paroisse Mipa: un lien de foi et d’amitié avec le Christ en personne.

« Ce qui justifie un tel élan missionnaire c’est cette relation avec Christ que le Père Enzo a entretenue ». P. Louis rajoutera que : « c’est par amour pour le Christ et pour les gens qu’on devient prêtre mais surtout qu’on le demeure. C’est ça que le P. Enzo nous a toujours enseigné et les prêtres qui sont là le savent. »

Devenu prêtre depuis 25 ans maintenant grâce à ce « grand homme », le Supérieur des Omi du Sénégal et la Guinée Bissau n’a pas caché sa joie qu’il dit immense aujourd’hui. S’adressant au Père Enzo, il dira : « en 60 ans, que de changements, que de bouleversements. Nous avons changé le monde, nous avons appris à vivre dans un monde singularisé qui a pris ses distances par rapport aux références chrétiennes. Mais pour cette terre que tu as aimée tu as cherché à bannir cette distance, à bannir cette indifférence. Et c’est pour tout cela que la population sénégalaise vous dit merci. Merci pour tant d’années de souffrances ».

Louis a rappelé que le P. Enzo fondateur de MIPA a aussi, dans son ministère, fait naître beaucoup de vocations, il a formé beaucoup de prêtres, de religieuses, de catéchistes, de chrétiens. « La prière pour ce jour c’est donc de demander au Maitre de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa vigne mais des ouvriers comme le Père Enzo ; fidèles à leur sacerdoce, des ouvriers fidèles à leurs vocations religieuses et chrétiennes. Merci Seigneur de nous l’avoir donné, merci pour ce fidèle serviteur, merci pour ce don sacerdotal », a-t-il conclu.

 

 

 

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *