Carême, temps favorable de communion, réconciliation et dialogue avec Dieu par l’aumône, la prière et le jeûne.

Carême, temps favorable de communion, réconciliation et dialogue avec Dieu par l’aumône, la prière et le jeûne.

Dans un langage imagé, un commentaire de la revue « Prions en Eglise Afrique » présente le Carême comme une autoroute à trois voies, qui s’ouvre à nous le Mercredi des cendres. Les trois voies de cette route à grande circulation, qu’est le Carême, sont l’aumône, la prière et le jeûne.

Mgr Christophe DUFOUR, Archevêque d’Aix-en-Provence et Arles déclarait dans un article : « Le Carême est un passage au désert, un retour sur soi, un cœur à cœur avec Dieu, pour une purification de l’âme, une transformation intérieure et une vie meilleure, par l’aumône, la prière et le jeûne ».

  • Le jeûne, rappelons-le, est Il nous unit au Christ Jésus qui nous libère de nos aliénations.
  • La prière qui nous met en présence du feu de l’amour du Christ et à l’écoute de sa Parole nous permet de nous vider des soucis qui nous encombrent et nous empêchent de donner du temps à Dieu
  • L’aumône, fruit de la prière et du jeûne, nous tourne vers le frère/prochain. L’aumône est la manifestation de la vérité, l’authenticité et la profondeur de l’amour puisé dans le cœur du Christ.

Le carême c’est aussi le moment où nous sommes invités à nous rappeler notre devoir d’imiter, d’être à l’école du Christ. Il est le temps de l’obéissance filiale : « Je me lèverai, j’irai vers mon père » (Lc 15,18).

A la fin de son message pour le Carême 2020, le Pape François, invoquant l’intercession de la Très-Sainte Vierge Marie pour ce Carême, a prié afin que nous accueillions l’appel à nous laisser réconcilier avec Dieu, pour fixer le regard du cœur sur le Mystère pascal et nous convertir à un dialogue ouvert et sincère avec Dieu. « C’est ainsi que nous pourrons devenir ce que le Christ dit de ses disciples : sel de la terre et lumière du monde », a déclaré le Saint Père.

Dans leur Exhortation de Carême, les Evêques de la Conférence épiscopale Sénégal, Mauritanie, Cap Vert et Guinée, s’adressant plus particulièrement aux jeunes de nos Églises ont déclaré : «… Le carême est un temps propice de réarmement moral et spirituel. Avec votre diocèse, vos paroisses, vos communautés, vos associations et vos familles, profitez de ce temps de grâce que Dieu nous offre pour approfondir votre foi et renouveler votre engagement au service de nos Églises et de nos pays, avec la claire conscience que vous êtes témoins du Christ Ressuscité ».

Que Dieu, par Marie, nous accorde de vivre pleinement et profondément ce temps favorable et nous soutienne dans notre marche vers Pâques.

 

Saint temps de Carême à tous

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *