Canonisation

Canonisation

Paroles du Pape Jean-Paul II sur saint Eugène de Mazenod
à l’occasion de la canonisation, le 3 décembre 1995

Nous vivons dans la période du deuxième Avent de l’histoire du monde. Le Saint Eugène de Mazenod fut un homme de l’Avent, un homme de la Venue. Il ne tourna pas seulement son regard vers cette Venue, mais il consacra toute sa vie à la préparer.

Eugène de Mazenod fut l’un de ces apôtres qui préparèrent les temps modernes, notre temps. Eugène de Mazenod savait que le Christ voulait unir à sa personne le genre humain tout entier. C’est pourquoi il porta toute sa vie une attention particulière à l’évangélisation des pauvres, où qu’ils se trouvent.

Par un patient travail sur lui-même, il sut discipliner un caractère difficile et gouverner son diocèse avec une sagesse éclairée et une ferme bonté. Toute son action fut animée par une conviction qu’il exprimait en ces termes: “Aimer l’Eglise. C’est aimer Jésus-Christ et réciproquement”. Son influence ne se limite pas à l’époque à laquelle il vécut, mais continue d’agir également aujourd’hui.

Son apostolat consistait dans la transformation du monde par la puissance de l’Evangile de Jésus-Christ. Saint Eugène voulait faire en sorte que, dans le Christ, chacun puisse devenir un homme complet, un chrétien authentique, un saint crédible.

L’Eglise nous donne ce grand évêque et fondateur des Oblats de Marie Immaculée comme exemple de foi, d’espérance et de charité héroïques

Related posts

%d blogueurs aiment cette page :