A la messe, ne faites plus ce geste au hasard lors de la proclamation de l’Evangile

A la messe, ne faites plus ce geste au hasard lors de la proclamation de l’Evangile

À la proclamation de l’évangile : lorsque le diacre ou le prêtre dit, par exemple : « évangile de Jésus selon Saint Mathieu ». L’assemblée répond : « Gloire à toi Seigneur ». Cette réponse est accompagnée de trois petits signes de croix : sur le front ; sur les lèvres et sur la poitrine du côté gauche. D’où vient-il ? Que signifie-t-il ? Et quelles sont les paroles qui l’accompagnent ?

Il s’agit d’une marque de vénération du Christ dans sa Parole, attestée depuis le XIe siècle, pour exprimer notre désir d’accueillir pleinement la Bonne Nouvelle avec toute notre intelligence (front), notre capacité à témoigner par nous-mêmes (bouche) et avec tout notre amour (cœur).

Ce geste des trois croix sur le front, les lèvres et le cœur, avant la proclamation de l’Evangile, après avoir dit: « Gloire à toi Seigneur » est accompagné de quelques paroles. Leurs formulations peuvent varier mais l’essentiel est de bien s’imprégner de la signification de ce geste.

Ainsi, en posant le signe de la croix sur :

  • le front, on peut dire : « Seigneur Jésus, que ton Evangile éclaire mon intelligence » ;
  • les lèvres : « Seigneur Jésus, que je sois capable de redire ton Evangile aux autres ».
  • le cœur : « Seigneur Jésus, que ton Evangile vienne dans mon cœur et y demeure pour que j’en vive ».

Une autre formule plus simple : « Que cet Évangile pénètre mon intelligence pour que je le comprenne, ma bouche pour que je le proclame et mon cœur pour que je l’aime ».

Encore une fois, ce geste est un signe de notre communion à la Parole de Dieu faite chair que nous voulons toujours mieux connaître, pour mieux l’aimer et pour mieux l’annoncer avec courage, fidélité et confiance au monde.

Apprenons donc à le poser en toute vérité et avec grande dignité.

Related posts

%d blogueurs aiment cette page :